Tendinite / Tendinose du talon d’Achille

En quoi consiste-t-elle?

Le tendon d’Achille relie les trois muscles du mollet (deux muscles gastrocnémiens et un muscle soléaire) au talon (calcanéus). Il s’agit de l’un des tendons les plus longs et les plus forts du corps : il est nécessaire pour la marche et la position debout. Puisque les tendons sont mal alimentés en sang, ils guérissent lentement et peuvent devenir infiltrés par des fibroblastes, des cellules qui déposent du tissu cicatriciel. En petites quantités, le tissu cicatriciel est utile lors d’une blessure aiguë (nouvelle). Si l’inflammation et le tissu cicatriciel deviennent chroniques, le tendon devient moins élastique et épaissit. C’est ce que l’on appelle tendinite du tendon d’Achille.

Quels en sont les symptômes?

Les symptômes les plus courants sont des douleurs sourdes, des élancements ou des sensations de brûlure à l’arrière du talon. Monter les escaliers ou se tenir sur la pointe des pieds devient douloureux.

Qu’est ce qui la cause?

Une blessure au tendon d’Achille peut être soudaine ou causée par des mouvements répétés. Des blessures soudaines se produisent couramment lorsqu’un tendon raccourci, par le port de chaussures à talons hauts, des blessures et des tissus cicatriciels antérieurs, ou un manque d’étirement, est étiré pendant un mouvement brusque, par exemple le saut ou la course. Des blessures répétitives au tendon d’Achilles ont souvent un lien avec une mauvaise biomécanique du pied, avec une pronation excessive (affaissement de la voûte plantaire) qui commence au talon. Lorsque l’os du talon (calcanéus) s’affaisse vers l’intérieur à chaque pas, il tire sur le tendon, causant une inflammation. Le tendon est stressé de nouveau lorsque le pied pousse et que les muscles du mollet se contractent pour pointer les orteils. Cela signifie que le tendon d’Achille n’a jamais de repos, et par conséquent, l’inflammation peut facilement devenir chronique.

Comment est-ce traité?

Le traitement vise d’abord à contrôler la douleur et l’inflammation. Cela est généralement réalisé grâce à l’application de glace et de méthodes telles que les ultrasons ou un traitement au laser. À ce point-ci, des soulèvements du talon bilatéraux (à gauche et à droite) sont utiles pour réduire le stress imposé au tendon.Une fois que la douleur et l’inflammation sont réduites, vous pouvez commencer à vous étirer doucement, en maintenant chaque étirement pendant 30 à 60 secondes. Bien que cela soit utile, cela ne règle pas la cause du problème s’il y a pronation excessive. Une orthèse sur mesure tiendra compte des besoins biomécaniques spécifiques de chaque pied (le pied droit et le pied gauche ont généralement des besoins différents). Bien qu’un rétablissement complet d’une tendinite chronique du tendon d’Achille puisse prendre des mois, l’orthèse corrective sur mesure empêchera le problème de s’aggraver et vous permettra de vaquer à des activités que vous ne pouviez pas faire auparavant.